Chine 🇹🇳 : PĂ©kin

| 20 au 25 avril |

Nous Ă©tions un brin nerveux concernant notre entrĂ©e en Chine. En dĂ©cembre, nous avions quittĂ© MontrĂ©al avec un vol vers Brisbane et un seul visa, celui de l’Australie. Pour le reste, nous allions improviser!

En fait, nous voulions aller en Chine et au Japon, mais nous n’Ă©tions pas certains des dates et de la direction que nous emprunterions pour notre retour.

Revenir par la Russie en train, puis terminer notre voyage à Paris ? Ou, revenir par le Pacifique et terminer notre voyage aux États-Unis ?

Trois éléments ont motivé notre choix :

  • un super deal Ă  217$ le billet de Shanghai Ă  Los Angeles
  • un vieux rĂȘve de conduire la Route 66
  • et Maxime qui Ă©tait prĂȘt Ă  conduire notre voiture jusqu’à Los Angeles puis revenir en avion

La Russie et la Mongolie seront donc un autre voyage lorsque que les enfants seront plus grands. Quatre jours dans le transsibĂ©rien avec deux 4 ans, nous n’aurions peut-ĂȘtre pas survĂ©cus!

Nous avons donc magasinĂ© les vols pour crĂ©er l’itinĂ©raire suivant : PĂ©kin, Hong Kong, Toyko Shanghai puis Los Angeles, ce qui nous permettait de faire des transits de 144 hrs sans visa Ă  PĂ©kin et Shanghai.

Notre arrivée

Nous voilĂ  en zone internationale Ă  l’aĂ©roport de PĂ©kin.

En sortant de l’avion, des dizaines de machines Ă  empreintes digitales sont disponibles. Tu numĂ©rises tes 4 doigts gauches, tes 4 doigts droits… puis tes 2 pouces. Julie a trouvĂ© le moyen de bloquer la machine avec sa peau sĂšche de mĂ©mĂ©.

Ensuite, tu remplis 8 cartes pour la famille (4 d’entrĂ©e, puis 4 de sortie). Pendant que Julie s’occupait des enfants, Hugo a rempli les cartes avec l’aide d’un employĂ©.

Tu passes ensuite Ă  l’immigration oĂč ils prennent ta photo.

Puis, finalement, tu passes aux douanes oĂč ils confirment tes empreintes (une autre machine bloquĂ©e par Julie) et ta photo.

Et puis Bingo, nous Ă©tions en Chine!

Jour 1 : Visite du Tian’anmen Square avec les 21,5 millions de pekinois

Nous avons pris notre 1er dĂ©jeuner chinois dans un grand restaurant bondĂ© de locaux oĂč tout est en mandarin. Les locaux paient et vont chercher leur nourriture. Exception pour nous : nous sommes allĂ©s pointer… puis revenus payer ensuite. SuccĂšs, les twins ont bien mangĂ© et les parents aussi.

Nous avons ensuite marchĂ© environ 60 minutes sur de grands trottoirs pour se rendre au Square. À 15 degrĂ©s, mais sous un superbe soleil. Aucune plainte des jumeaux comme quoi il fait chaud. Que c’est bon de vivre le printemps quelques jours…

En marchant, nous avons trouvĂ© la ville sĂ©curitaire (des policiers aux coins de rue, de nombreuses camĂ©ras) et trĂšs propre. C’est aussi calme, puisque les scooters sont Ă©lectriques et qu’il y a beaucoup de vĂ©los et de petites voitures.

Il y a 21,5 millions d’habitants Ă  PĂ©kin et ils Ă©taient tous avec nous au Square par ce beau dimanche… L’endroit qui a donnĂ© lieu Ă  d’importantes manifestations en 1989 est aujourd’hui un endroit de rassemblement pour chinois et touristes.

Nous voulions ensuite aller visiter la CitĂ© interdite, prĂšs du Square. Encore une fois, c’était bondĂ©! Hugo s’est prĂ©sentĂ© au guichet… et devant nous, ils ont fermĂ© les fenĂȘtres : Sold Out! Les 80 000 billets quotidiens Ă©taient vendus.

Jour 2 : émerveillés par la grande muraille de Chine

La grande muraille de Chine, c’est LA raison pour laquelle nous avions ajoutĂ© PĂ©kin Ă  notre itinĂ©raire.

Nous hésitions entre y aller en taxi ou avec un tour organisé par notre auberge de jeunesse. Considérant que le tour était gratuit pour les enfants, nous avons opté pour les économies.

Nous en avons eu plein les yeux… MĂȘme les enfants ont dĂ©clarĂ© l’activitĂ© comme Ă©tant une journĂ©e pour eux (on entend ça habituellement lors de sorties parcs, manĂšges, glissades d’eau, crĂšmes glacĂ©es, etc.).

Au total, nous aurons marchĂ© prĂšs de 3h30 sur la muraille, avec une pause de 15 minutes (biscuits, amandes et jus) pour prĂ©parer Adou mentalement Ă  la montĂ©e! Ça n’aura pas Ă©tĂ© facile, mais en comptant les marches en français, en anglais puis en espagnol (bon, jusqu’à 10!) et en se racontant des histoires de Little Poneys et de Barbie, les filles y seront arrivĂ©es!

Jour 3 : la Chine capitaliste… puis la CitĂ© interdite

Nous voulions amener les enfants dans un parc intérieur. Nous croyions en avoir trouvé un dans un centre commercial, le Solona, un peu éloigné du centre.

Le concept nous semblait intĂ©ressant : un Kids town oĂč l’on trouve tout pour les enfants. Des boutiques de vĂȘtement, des cours de musique, des activitĂ©s sportives, des mĂ©decins, des dentistes, des coiffeurs, un centre bĂ©bĂ© nageur, une patinoire, divers ateliers payant (oursons, bricolages, piste de course de voiture, etc.) et un parc avec des modules comme nous en avons visitĂ© plusieurs en Asie pour quelques dollars.

Et bien, ici, on nous rĂ©clamait 40$ par enfant pour une heure 😬. Vous devinerez que nous avons rebroussĂ© chemin, les jumeaux en larmes. Nous avons en douce demandĂ© le prix d’un autre parc, mais c’était encore plus cher.

Puisque ce Kids town a tout pour les enfants, ça se sera terminĂ© en McDo… puis en sĂ©ance de photos pour PĂąques!

On aura rĂ©cupĂ©rĂ© l’aprĂšs-midi en allant visiter la CitĂ© interdite (l’un des palais les plus anciens et mieux conservĂ©s de la Chine). Un site extrĂȘmement grand, en plein milieu de PĂ©kin. Les Twins auront Ă©tĂ© patients et marchĂ© les divers pavillons. Plus ou moins intĂ©ressant pour eux, outre quelques sculptures rigolotes dont cette Tortue-Dragon.

Pour le souper, nous sommes allĂ©s chez Mifunji chercher du fameux canard de PĂ©kin en take out. Les enfants ont dĂ©vorĂ© et nous aussi… un beau pique nique Ă  l’auberge!

Jour 4 : les Hutongs, le DĂ©cathlon puis encore du canard

Finalement, notre derniÚre journée, nous sommes allés marcher dans un Hutong, celui de Nanluogu Xiang.

Il s’agit d’un ensemble de ruelles ou passages Ă©troits avec des Ă©difices gris soviĂ©tique aux enseignes rouges. C’est joli, calme et reprĂ©sentatif de l’ancien PĂ©kin.

La pluie s’est mise Ă  tomber et la tempĂ©rature a drastiquement chutĂ©. À 10 degrĂ©s sous la pluie et pas trop habillĂ©s, nous cherchions une activitĂ© intĂ©rieure. Nous voulions aller au parc olympique, mais on nous a dit que c’Ă©tait fermĂ©. Peut-ĂȘtre sont-ils en train de rĂ©nover pour les jeux de 2022 ?

Puisque nous avions des maillots à acheter aux enfants, nous avons fait une longue promenade de métro pour se rendre au Décathlon voir les produits distribués en Chine. Les twins ont essayé des vélos, des skateboards et ont choisi leur maillot.

Puis, ayant tellement aimé le canard de la veille, nous somme retournés chez Mifunji pour souper.

==

5 jours en Chine, c’est trop court pour se faire une idĂ©e, mais ce pays mĂ©rite d’ĂȘtre dĂ©couvert. Les touristes Chinois que nous avons vu en Asie du Sud Est pouvaient parfois sembler Ă©tranges (et oui, certains crachent ou raclent puis ils dĂ©passent dans les files), mais les PĂ©kinois Ă©taient tout autre.

Calmes, ils s’approchaient de nous pour que leurs enfants puissent saluer les nĂŽtres (en prenant quelques photos Ă©videmment).

La grande majorité ne parle pas anglais, mais avec des signes et Google Translate nous y sommes arrivés. Nous reviendrons en Chine continentale 5 jours à la fin du mois de mai et nous pourrons en discuter davantage avec Nicolas (le cousin de Julie) et son épouse Wendy qui vivent à Shanghai .

Sur ce, Ă  nous Hong-Kong!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close